MISES À JOUR

Mise-à-jour sur l'entretien et la mise en service de Pokémon GO

Chers dresseurs de Pokémon GO,

Ça a été plutôt fou ici, à Niantic, ces dernières semaines. Mais malgré tous les hauts et les bas, nous nous levons tous les matins inspirés par les objectifs d'origine de Niantic : créer une expérience capable d'encourager l'exploration extérieure saine et le jeu social. Chaque histoire positive que nous entendons (comme celle venue des Royaumes Unis) nous encourage à continuer à travailler pour soutenir le jeu et le déployer dans toujours plus de pays. Faire tourner un produit comme Pokémon GO est un défi à grande échelle. Ce défi a été amplifié par des tierces parties essayant d'accéder à nos services de diverses manières extérieures au jeu lui-même.

Comme certains d'entre vous l'ont remarqué, nous avons récemment déployé Pokémon GO en Amérique latine, et notamment au Brézil. Nous étions très excités de pouvoir enfin franchir cette étape. Nous avons été retardé à cause de l'agressivité des efforts déployés par les tierces parties pour accéder à nos serveurs en dehors du client de jeu Pokémon GO et de nos Conditions d'utilisation. Nous avons bloqué certaines de leurs tentatives hier. Depuis, certaines discussions publiques se sont créées sur ce sujet, et nous voulions expliquer un peu pourquoi nous avions pris cette décision et pourquoi ces sites et applications apparemment anodins peuvent endommager notre capacité à rendre le jeu opérationnel pour les joueurs, qu'ils soient nouveaux ou anciens. Le graphique ci-dessous montre la baisse des ressources serveur consommées une fois ces sites et applications bloqués. Libérer ces ressources nous a permis de lancer le jeu en Amérique latine.

Picture of Server Resource Graph

En plus d'entraver notre capacité à introduire Pokémon GO sur de nouveaux marché, traiter ce genre de problème a aussi un coût. Des développeurs ont passé du temps à contrôler ce problème au lieu de construire de nouvelles fonctionnalités. Il est intéressant de noter que certains des outils utilisés pour accéder aux serveurs et récupérer des données ont également servi aux robots et à la triche, ce qui a un impact négatif direct sur tous les Dresseurs. Les motifs des différents concernés, que ce soient des entreprises commerciales bien visibles ou des fans enthousiastes, sont très variables, mais l'impact négative sur les ressources du jeu est la même dans tous les cas.

Bien entendu, il faut aussi compter sur les pirates purs et durs qui tentent toujours de pénétrer nos systèmes, de détourner les comptes des médias sociaux, voire de faire planter le service. Certains se sont même vantés publiquement de leurs tentatives.

Nous ne nous attendons pas à ce que cela s'arrête. Mais nous voulons que vous compreniez pourquoi nous avons pris ces mesures et pourquoi nous continuerons de les prendre : pour maintenir la stabilité et l'intégrité du jeu.

Nous apprécions les commentaires de notre communauté. Nous avons bien reçu vos avis sur le radar en jeu et travaillons activement dessus pour qu'il soit à nouveau opérationnel. Pendant ces trois dernières années et demi, nous avons été nombreux, chez Niantic, à voyager aux quatre coins du monde pour rencontrer, jouer et apprendre auprès de notre communauté Ingress. Et nous sommes impatients de faire de même avec la communauté Pokémon GO. Continuez de faire parvenir vos retours et vos idées pour le jeu. Nous sommes impatients d'atteindre la stabilité nécessaire pour pouvoir commencer à travailler sur de nouvelles fonctionnalités.

Mais plus que tout, faites attention à vous, soyez sympa avec vos collègues dresseurs, et continuez d'explorer.

 

jh